AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Cassie Rosenberg | Whispers In The Dark ♪
 
Bienvenue sur Avengers Assemble, Invité !
Nous recherchons activement des X-Men, alors n'hésitez
pas à regarder la liste des PVs !

Loki Laufeyson: Recherche bénévoles pour baby-sitting de la Loki's Army. Paiement en nature seulement. (a)

Amora Incantare: Lassé(e) d'être gentil(le) ? Devenez sexy : rejoignez l'Armée de Loki

Partagez|

Cassie Rosenberg | Whispers In The Dark ♪

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

hello, my name is...
avatar

WANNA KNOW ALL OF ME ?
★ PSEUDOs : Neisseria
★ MISSIONS ACCOMPLIES : 6
★ DISPONIBILITÉ RPs :
  • ✓ Disponible
★ AVATAR : Emily VanCamp
★ DC&TC : Je ne suis pas shizo
★ CRÉDITS : Kim'z

★ NOM DE CODE : Nemesis
★ ÂGE DU PERSO : 27 ans
★ NATIONALITÉ : Américaine
★ ORIGINAIRE DE : New York
★ LIEU D'HABITATION : New York, mais voyage beaucoup
★ MÉTIER PRATIQUÉ : Avocate
★ ARMES DU PERSO : Un neuf millimètre qu'elle a toujours sur elle
★ POUVOIRS : L'auto-suggestion
★ AMOUREUSEMENT : Vaut mieux être seule que mal accompagné
★ O.SEXUELLE : Entièrement hétérosexuelle

MessageSujet: Cassie Rosenberg | Whispers In The Dark ♪ Ven 27 Juin - 19:31




Cassandra "Cassie" Mary Rosenberg
Tout ce qui nous empêche d’être qui on veut c’est la peur.
NOM&PRÉNOM ★ Cassandra Mary Rosenberg SURNOM, NOM DE CODE ★ En public, on la nomme Cassie puisqu'elle ne supporte pas son prénom. Sinon, la nuit elle se fait appeler Nemesis  ÂGE ★ 27 ans et c'est déjà pas mal MÉTIER ★ Avocate de renommé mais qui ne défend que les innocents et la nuit tombée, elle joue les justicières  SUPER-POUVOIR, APTITUDES ★ La Manipulation mental. Dit comme ça, c'est vague. En gros, la jeune femme peut forcer ton esprit et en prendre le contrôle en te chuchotant simplement à l'oreille. Et si elle te demande de l'oublier, elle n’existera plus dans ta mémoire. Cette capacité l'aide pas mal dans son boulot nocturne. SITUATION AMOUREUSE ★ Célibataire, sa vie est déjà bien compliquer comme ça alors elle ne veut pas s'embêter avec un homme. NATIONALITÉ ★ Américaine pour se qu'elle en sait LIEU&DATE DE NAISSANCE ★ 23 Novembre 1987, New York. PEURS ★ La belle blonde est claustrophobe à cause de ses maltraitances subit pendant son enfance  DE QUEL COTÉ IL EST ★ Elle n'est dans aucun des cas car pour elle, le bien, le mal n'est qu'une question de point de vue. Ce qui compte ce sont les innocents GROUPE SOUHAITÉ ★ Les indépendants

★ Tout sur toi baby !
Manipulatrice ★ Intelligente ★ Séductrice ★ Observatrice ★ Têtue ★ Simple ★ Froide ★ Ambitieuse ★ Téméraire ★ Pétillante ★ Sadique ★ Souriante ★ Machiavélique ★ Optimiste ★ Impulsive ★ Elégante ★ Bordélique ★ Généreuse ★ Caractérielle ★
Pour être franche avec vous, je me décris souvent comme une femme à fort caractère et je pense l'être. Du plus loin que je me souviennes, j'ai toujours été comme ça puisque même envers mes parents j'avais déjà un franc répondant mais eux savaient comment me gérer, après tous j'étais leurs progéniture. Contrairement à ce que vous pouvez penser, je n'ai pas eu une enfance facile et je me suis retrouvé chez des familles d'accueils qui ne géraient absolument pas mon caractère, j'étais alors considérai comme une fillette difficile et je me recevais des corrections plus dure que la bêtise en elle même. Voila, ce qui a fait de moi la femme que je suis aujourd'hui. Je n'arrive pas à faire confiance aux personnes qui m'entoure et c'est la raison pour laquelle que mon immense appartement reste vide. Pour la plupart, ils ne connaissent rien de moi et c'est mieux ainsi. Cependant le paradoxe est que je suis quelqu'un de très sociable que ce soit avec mes clients, les personnes que je rencontre par hasard. Je peux me montrer très souriante et parler durant des heures avec un inconnu dans la rue. Je suis quelqu'un aux multiples facette de personnalité. D'ailleurs le soir, lorsque je revêtis mon "costume" de justicière, là je deviens la pire personne qui peut être mais j'ai une règle : m'en prendre qu'aux coupables impunis et m'arranger pour les faire souffrir à leurs tour. Alors qu'avec les personnes qui sont innocentes, je suis un personne très empathique qui va les aider jusqu'au bout. Je soutiens très souvent les causes perdu d'avance.



Elle possède un tatouage sur la cheville gauche. Les deux premières lettre du prénom de ses parents ainsi qu'une cicatrice d'un coup de feu sur le ventre Cassie porte toujours sur elle une neuf millimètre, en cas d'urgence Elle ne boit jamais une goutte de café. La pauvre est déjà survoltée, il faut en rajouter. Cassie est polyglotte et parle donc l'anglais, le français, l'allemand, l’espagnol et commence à touché au Russe et le mandarin. Cela lui sert beaucoup dans son travaille Elle adore les sports de combats et en pratique plusieurs notamment le karaté dont elle est 3ème damne. Alors qu'elle n'était qu'une enfant, elle a assisté aux meurtres de ses parents Elle a un frère jumeau mais elle ne sait pas ce qu'il est devenu même après de longues recherches, elle n'a rien trouvé. Elle ne se sépare jamais des alliances de ses parents Elle adore la mythologie grec et son nom de code est tiré de là

★ Derrière l'écran...

PSEUDO ★ Neisseria c'est classe hein !?
ÂGE ★ D'après ma carte d'identité 20 ans (mais bon, c'est pas fiable ses truc là) et accessoirement selon le dentiste toutes mes dents
PASSIONS ★ Chanté, faire chier, manger ... et en plus sérieux le cinéma
FILMS & SÉRIES ★ Si je te fait une liste de tout, tu as pas fini mon chère. Mais pour faire vite, les marvel, Inception, Insaisissable, Hunger Games ... En série, Supernatural (ma bible lol) The Walking Dean, Grimm, OUAT et j'en passe
PRÉSENCE ★ Suivant mon emploie du temps
TON AVIS SUR LE FORUM ★ Super jolie, accueillant, en gros il me plait sinon, je ne serait pas là
COMMENT ES-TU ARRIVÉ ICI ★ Franchement, je sais plus, je cliqué par tout et hop me voilà
TON AVATAR ★ Emily VanCamp. Qui a joué dans la série Revenge et Captain America : Le Soldat d'hiver (que je n'ai pas encore vu car il a eu la bonne idée de sortir pendant ma période d'exam --' enfin bref le premier qui me spoile, je le zigouille   alors avis aux amateurs)
UN TRUC EN + ★ Je vous nems  roule 



Dernière édition par Cassie Rosenberg le Mar 1 Juil - 19:51, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

hello, my name is...
avatar

WANNA KNOW ALL OF ME ?
★ PSEUDOs : Neisseria
★ MISSIONS ACCOMPLIES : 6
★ DISPONIBILITÉ RPs :
  • ✓ Disponible
★ AVATAR : Emily VanCamp
★ DC&TC : Je ne suis pas shizo
★ CRÉDITS : Kim'z

★ NOM DE CODE : Nemesis
★ ÂGE DU PERSO : 27 ans
★ NATIONALITÉ : Américaine
★ ORIGINAIRE DE : New York
★ LIEU D'HABITATION : New York, mais voyage beaucoup
★ MÉTIER PRATIQUÉ : Avocate
★ ARMES DU PERSO : Un neuf millimètre qu'elle a toujours sur elle
★ POUVOIRS : L'auto-suggestion
★ AMOUREUSEMENT : Vaut mieux être seule que mal accompagné
★ O.SEXUELLE : Entièrement hétérosexuelle

MessageSujet: Re: Cassie Rosenberg | Whispers In The Dark ♪ Ven 27 Juin - 19:32




this is my life
and i won't shed a tear.


À ce qu'il paraît, je dois vous raconter ma vie, tout ce que j'ai pu vivre jusqu'à là. Avant de commencer, laissez-moi vous prévenir. Ceci n'est pas une histoire pour les enfants et c'est encore moins un conte de fées ou une histoire d'amour. Il va falloir que tu t'attendes, à du mystère, des secrets. Si tu n'es pas friand de tous ça, je te conseille de t'arrêter là sinon tu peux toujours me suivre dans l'histoire de ma vie. Je vais commencer par le jour de ma naissance puisque j'aime commencer par le début. Tous à commencer un jour de novembre 1987, plus précisément le lundi 23 novembre à New-York. Mes parents m'ont souvent racontés comment c'était déroulé le jour de ma naissance, ils disaient que ce jour de novembre était particulièrement froid avec de nombreuses plaques de verglas sur la chaussée mais par chance ils arrivèrent en un seul morceau à la maternité. Ma mère : Elizabeth Rosenberg fut immédiatement conduite en salle d'accouchement puisque l'un des jumeaux arrivait. Et ce ne fut pas moi, mais mon frère : Alexander qui était arrivé une quinzaine de minutes avant moi. On était nés dans l'une des familles les plus riches de la Grosse Pomme pour pas dire des État Unis, à cette époque tout le monde connaissait William & Elizabeth Rosenberg. De ce que j'ai pu lire dans les journaux de l'époque, ils étaient à la tête d'une grande entreprise pharmaceutique qui était spécialisée dans la recherche dans les cancers mais certaine rumeurs persistantes affirmaient qu'ils faisaient également des tests sur les humains en passant par les vieux et les nouveaux nés. En tout cas, leur affaire brassait des millions par an. Et à côté de ça, ils étaient aussi un jeune couple mobilisé des les aides humanitaires. Est-ce qu'ils faisaient ça pour cacher leurs activités !? Un souci de bonne conscience !? Ou alors du rumeurs fausses !? Moi, je ne le saurais jamais.



Revenons à mon enfance, j'avais bien grandi tout comme mon frère d'ailleurs et depuis notre naissance, on était inséparable, l'effet jumeau certainement et surtout parce que nous n'étions pas scolarisés, on avait des professeurs particuliers qui venaient nous faire cours à la maison et les cours n'étaient pas ce qu'on pouvait imaginer pour des enfants de huit ans. Nos parents, nous faisaient apprendre plusieurs langues étrangères (le français, l'Espagnole et l'allemand), des cours de mathématiques, de sciences et des cours d'arts martiaux. Je sais que ça peut paraître étrange, mais il fallait bien nous occuper le temps que nos parents n'étaient pas là, car oui, ils étaient très souvent absents. Ils avaient un emploi du temps de ministre que pas juste par la gestion de leur entreprise, mais ils avaient aussi de nombreux galas et de soirée en tout genre. C'est d'ailleurs lors d'une de ces soirées que toute va être changée dans ma petite vie. Je vais tout vous raconter ne vous inquiétez pas. À la base, ce soir-là, je devais rester avec mon frère dans notre luxueux appartement de Manhattan accompagné d'une de nos nourrices. Seulement Alexander était malade, une grippe assez contagieuse semblait-il à fin de ne pas se retrouver avec deux enfants malades, mes parents décidèrent de m'emmener avec eux. J'avais le droit à une petite robe de princesse pour l'occasion, mais également un énoncé de règle de la part de ma mère mais la seule qui me résonne encore en tête "Et surtout, nous ne fais pas honte !! Tu as compris Cassandra ??". Je hochais de la tête avec un regard assez apeuré. Ma mère savait se montrer très dure, elle était celle qui menait la maison d'une main de fer. Mon père arrivait derrière elle en me faisant un clin d'œil "Ne l'écoute pas". Je lui souriais en laissant tomber la peur. Il était quant à lui la douceur et la touche humoristique du couple. Je regardais alors mon père avec une demande qui me brulait les lèvres. "Père, pourrais-je dire en revoir à Alex ??". Ma mère me montra son désaccord avant d'aller voir la nourrice tandis que mon père me prit la main pour me conduire à la chambre de mon jumeau. "Soit rapide et n'entre pas plus sinon toi aussi, tu vas être malade". J'ouvris la porte et regardais mon frère qui se relevait en m'adressant un large sourire "Amuse-toi bien ma Cassie et tu me raconteras tous demain". Alex était le moins timide de nous deux et celui qui était le plus sociable. Si bien que ma mère me dît souvent de prendre exemple sur lui. Je baissai légèrement la tête vers le sol déçu de ne pas pouvoir partager cette première soirée avec lui, à vrai dire cette soirée sera la première fois qu'on allait être séparé aussi longtemps. "Eh petite sœur, la prochaine fois sera ensemble, alors fais moi un grand sourire.". Un grand sourire se dessina sur mon visage, il savait toujours quoi dire pour me réconforter. À l'autre bout de l'appartement, la voix de ma mère se mit à résonner. "Il faut qu'on file, bonne nuit mon fils" lâchais mon père en refermant la porte.



Après avoir quitté notre appartement, on se retrouva dans une voiture de luxe avec chauffeur. J'avais remarqué que ce n'était pas notre chauffeur habituel, mais je n'y prêtais pas plus d'attention, après tout, il pouvait être malade. Le voyage se fit dans un silence pesant et désagréable. Je concentrais alors mon regard sur les lumières des grands buildings, j'adorai New-York pour moi cette ville avait une part de magie. L'arrêt de la voiture me sortit de mes pensées tandis que mon paternel m'agrippa la main pour me faire descendre de la voiture. Je marchai à la même allure sous les flashs crépitant des photographes, je ne comprenais pas ce qu'il se passait. Pourquoi tous ces inconnus voulaient-ils une photo ? Même encore aujourd'hui, je me pose la question, c'est pour dire. Après avoir passé la barrière des photographes, j'entrai des une magnifique salle à la décoration très raffinée, avec de la dorure à chaque coin, des serveurs se baladaient avec des plateaux remplis de petit four ou des flûtes de champagne. Je jetai un coup d'œil rapide à mes parents qui avaient revêtis leurs costumes du couple parfait avec un grand sourire aux lèvres. Beaucoup de gens venus leur adresser des bonjours ou pour engager une conversation. Je trouvais déjà ça très pompant. S'en suivait un repas interminable avec une cérémonie pour des dons. Le meilleur moment de la soirée restera pour moi, l'instant où j'en remis les pieds dans la voiture et lorsque mon père dénoua son nœud papillons en me regardant "Tu vois ma chérie, combien être fortuné est dure", ma mère leva immédiatement les yeux au ciel. William, mon père jeta un coup d'œil au paysage et constata que ce n'était pas la route pour rentrer à la maison et le fit remarquer à notre chauffeur. "Je ne compte pas vous ramener chez vous !!" s'exclama-t-il en nous jetant un regard glacé des le rétroviseur. Je me souviendrai toujours de son regard noir qui ont longtemps hanté mes cauchemars. La peur montait en moi tandis que mon père me prenait contre lui avant d'implorer le ravisseur. "Je vous en supplie laisser partir ma fille, elle n'a rien à voir la dedans !!". Le kidnappeur resta silencieux un court instant en s'énervant sur le volant. "Elle ne devait pas être là, elle n'avait rien à faire là. Elle ne faisait pas partie de l'équation". Je sentais dans sa voix combien, il était paniqué peut-être même aussi paniqué que moi. Je me blottissais un peu plus contre mon père alors que la voiture s'arrêtait dans une impasse sombre et très peu fréquentée. Le chauffeur fouilla dans la boîte à gants pour y sortir une arme équipée d'un silencieux qu'il pointa sur nous. Mon père gardait son calme en demandant une nouvelle fois de m'épargner tandis que ma mère commençait à paniquer et devenir même hystérique. C'est là que le ravisseur lâcha un "désolé" avant de faire pleuvoir les coups de feu sur mes parents. Puis il pointa sur arme sur moi, je savais ce qu'il m'attendait. "S'il vous plait ne me tuez pas". Nous nous regardions un long instant avant qu'il se décide à tirer. Je baissai ma tête sur ma blessure qui se trouvait au niveau de l'abdomen. Lorsque je relevai la tête, le meurtrier avait disparu. Je me tournai immédiatement vers mon père en tirant plusieurs fois sur sa veste, mais aucun geste de sa part. Je compris qu'il fallait que j'essaie de me sortir de là et malheureusement mon père bloquait l'accès pour que puisse me détacher. Je restais là au milieu des corps de mes parents à me vider de mon sang que j'essaie malgré tout de contenir. Au bout d'un long moment, je perdis conscience.



Je me réveillai deux semaines plus tard (m'avait-on dit) dans une chambre d'hôpital. Je ne comprenais pas ce que je faisais là. Les infirmières affirmaient que j'étais une petite fille très courageuse et qui avait beaucoup de chance. Moi, je m'en moquais de leur éloge, tout ce que je désirais était un visage connu dans ma chambre. Je réclamai à tout vas mon père, ma mère et mon frère, mais personne ne voulaient me dire la vérité. Puis un médecin se décida enfin à venir me voir, je me souviens de son regard très peiné et de son visage fermé. Je savais qu'une mauvaise nouvelle m'attendait. "Je ne sais pas si mes paroles auront un sens pour une fillette ... Toutes mes cours doléances". À cet instant, tout me revenu en tête, les coups de feu, le regard du meurtrier avant de me tirer dessus. Aujourd'hui lorsque j'y repense, je me demande pourquoi je ne suis pas à six pieds sous terre avec mes parents !? Avait-il un brin de conscience ?? Où était-ce moi ?? Il faudrait lui demander, cependant même avec mes recherches, je ne l'ai jamais retrouvé, mais ceci est une autre histoire.



Très vite, on me donna le feu vert pour que je puisse quitter l'hôpital, mais je n'allais pas chez un membre de ma famille ou même retrouver mon frère. Mes deux parents étaient enfant uniques et sans autre famille, quant à mon jumeau il avait déjà trouvé une place dans une famille d'accueil. Je me retrouvais donc dans un orphelinat avec des enfants grouillant de partout. Croyez-moi cette situation n'allait pas durer longtemps puisque de leur vivant mes parents avaient prient leurs dispositions face à une situation de ce genre. Et si je me retrouvais dans une famille d'accueil une somme généreuse leur serait versé jusqu'à ma majorité. De plus, leur entreprise venait d'être rachetée. Ce qui faisait de moi l'orpheline la plus riche et la plus convoitée des États-Unis. C'est pourquoi à peine étais-je arrivée dans les murs de l'orphelinat qu'une famille venait me voir. Ce défilé, toute l'après-midi. C'est fou, ce que l'argent peut attirer les foules. En fin d'après-midi, un couple avait réussit les tests, ils avaient l'air de personnes correctes essayant de fonder une famille. Si bien qu'il m'emmenât le soir même avec eux puisque j'avais besoin de calme pour mon rétablissement. Leur maison du Queens était petite et banale, rien avoir avec l'appartement que j'occupais avant. Je devais tourner la page, car maintenant, ma vie allait ressembler à celle d'une petite fille normale. Les premiers mois furent bien. J'entends par là qu'il m'a fallu quelques temps pour m'habituer à eux et vice-versa mais j'aimais être normal et avoir des parents présents. Il y allait avoir une ombre au tableau de la joyeuse famille. La rentré pointait son nez. Comment pensez-vous que les autres enfants allaient se comporter avec la petite orpheline ?? Vous imaginez bien, ma rentré fut une catastrophe, je ne supportais pas leur moqueries. Bilan de ma première journée, je m'étais battu 4/5 fois et envoyé un garçon à l'hôpital, il avait le nez cassé et un bras fracturé. C'est comme ça qu'on m'avait appris à régler les choses, mais ça ne plaisait pas dans ma nouvelle famille. Mes parents adoptifs me firent la leçon. Sauf que le lendemain ça recommença et mes parents me hurlaient plus fort dessus. Cela continua tous les jours de la semaine et les disputes se faisaient de plus en plus fort jusqu'à ce que le père de famille lève la main sur moi. Ce fut le début de la descente aux enfers. Ils s'attendaient à accueillir une petite fille sage, mais en réalité, ils ont eu un démon au visage d'ange. Ne sachant plus quoi faire de moi, mes parents adoptifs me punissaient. À quoi vous vous attendez ?? Des punitions écrites, un passage au coin, pas de désert au soir ... Si seulement, c'était ça. Mais non, ce ne fut pas aussi drôle puisque à chacun de mes manquements, je finissais enfermée dans une petite cave sombre et humide. C'est simple chaque soir, je me jurai sur un journal de leur faire payer, de me venger ...



Les mois passèrent sans que ça ne s'arrange. J'étais à me demander s'il y avait vraiment une solution à cette situation. Je sais ce que vous me diriez !! D'arrêter de jouer les diables, et bien, j'avais arrêté puisque je n'étais plus que l'ombre de moi-même. Mais à l'orée de mes treize ans tout changea, laissez-moi vous raconter. C'était à la fin d'un jour de classe, je déambulais dans les rues du Queens que je n'appréciais toujours pas, lorsqu'une fille essaya de me choper par-derrière. Apparemment, elle voulait sa revanche pour ce que je lui avais fait il y a deux ans. "Tu es une fouine, tu attends que les autres soit plus faible" m'exclamais-je en ne me laissant pas me démonter, mais ça ne lui avait pas plus puisqu'elle m'étrangla contre un grillage. Je m'agrippai alors à son bras et chuchotais avec le peu d'air qu'il me restait "Lâche-moi". Je ne savais ni comment, ni pourquoi, mais la petite peste desserra sa main en me regardant droit dans les yeux quant à moi, je pris tout simplement peur et je me mise à courir jusqu'à chez moi. Qu'est-ce qui se passait, elle était là la question. Une fois arrivé dans la maison de mes parents adoptifs, je m'enfermai dans ma chambre pour me contempler dans le miroir. Ai-je rêvé !? Où devenais-je folle ?? Je n'en savais rien ... Je décidai donc de laisser cette histoire au placard ... Enfin seulement quelque temps.



Effectivement, mon histoire étrange me rattrapa quelque temps plus tard, mais cette fois-ci contre mes faux parents. Un matin, il me fallait impérativement un chèque et une autorisation pour une sortie scolaire, mais le problème était que mon cher père ne voulait plus débourser un centime pour moi. Je les regardai pleine de rage "encaisser mon fric, tu sais faire, mais quand il s'agit de m'en donner bizarrement il n'y a plus rien. Je ne suis pas ton porte-monnaie ambulant". Cela m'était sorti des plus normalement, des années de non dit plus ce fut l'explosion. Ces mots déplurent fortement à l'homme face à moi. "Comment oses-tu dire cela ?? Nous qui t'avons accueilli comme notre enfant". Je mise à rire à gorge déployée "Plutôt comme une entrée d'argent". Le père de famille devenue fou de rage, mais ça ne m'atteignait pas, "Donne-moi mon argent" ordonnais-je. A ma grande surprise, il se mit à fouiller dans son porte-feuille avant de me tendre quelques billets malgré ma confusion je m'empressai d'attraper l'argent et de lui mettre mon autorisation en lui ordonnant de la signé. Sans chercher à comprendre, je sortis de la maison à fin de rejoindre ma classe.



À l'aube de mes seize ans, tout devenue claire, j'avais un contrôle quasiment parfait de mon don et il me plaisait vraiment car il allait me rendre la vie que je mérite, celle que je devais avoir. Demain, on serait le 23 novembre jour de mon anniversaire, jour de mes seize ans et je savais déjà préparer mon plan. Je rejoignais mes parents adoptifs dans le salon, je plaquai un dossier sur la table "Signez-moi ça !" ordonnais-je d'une voix sèche avant de continuer "et demain, vous devez vous rendre à l'audience à 14h. Je veux mon émancipation et vous me la donnerez". L'homme et la femme signèrent les papiers et demain, je serai enfin libre. Et contre toute attente, tous se déroulait comme prévue. À la sortie du tribunal, je ne jetais même pas un regard à ma famille adoptive, non, je ne pouvais plus m'arrêter, il fallait que je retourne du bon côté de New-York. Je changeai de Lycée et vivais dans une chambre d'hôtel. Jusqu'au merveilleux jour où je vis mon ancien appartement, celui où j'étais née. Je ne pris même pas le temps de réfléchir que je me jetai dessus.



Trois semaines plus tard, j'emménageais dans mon appartement au centre de New-York. Sans attendre, je me dirigeai vers le balcon duquel j'avais une vue splendide de central park et de toute la grosse pomme. Ces lumières, son activité, sa folie m'avaient manqué ... Enfin, je me sentais moi et surtout heureuse. Maintenant, je savais ce que je voulais, finir le lycée puis entré dans une faculté prestigieuse pour suivre des cours de droit. Le destin que j'aurai normalement dû suivre. Grâce à ce changement radicale de vie, je repris petit à petit mes cours de langues et mes entrainements aux arts martiaux. Tout se déroulait pour le mieux même si la reprise fut des plus dure. Je gérais parfaitement mes cours puisque j'étais major de ma promotion. Vous allez me dire que tout était trop parfait, mais la roue n'allait pas tarder à tourner. Lors d'un stage dans un grand cabinet d'avocats, je constatais que le monde de la justice n'était pas du tout comme j'avais pu l'imaginer. Dans le monde réel, on ne défendait pas les personnes qui en avaient le plus besoin mais ceux qui avaient la plus grosse porte feuille et ce système m'écœurais mais je fermais stupidement les yeux.




J'étais qu'une stagiaire, je devais apprendre à fermer ma gueule et c'est peut-être la seule chose que ma famille d'accueil m'a inculquée. Puis on me confia une affaire, une formalité, c'était gagner d'avance disaient mes collègues ... Je devais défendre un richissime homme d'affaire accusé de harcèlement et de viole par sa secrétaire. Étant son avocate, j'organisais un rendez-vous pour établir une défense en béton. L'homme était, à première vue, charmant, mais au fur à mesure, il devenait entreprenant. Alors je le regardai droit dans les yeux "Dite-moi l'avez-vous réellement violé ??"  Demandais-je sans me rendre compte que mon don avait pris le dessus puisque cela faisait tellement longtemps que je ne l'avais pas utilisé. "Bien sur, elle n'arrêtait pas de me narguer avec ses mini-jupes et autre décolleté. Un peu comme vous" . Je levai les yeux au ciel "vous vous rendez compte que vous avez détruit la vie de cette femme"  lâchais-je avec que mon client ricanait de plus belle. Je ne pouvais défendre ce type d'hommes et des escrocs. Je ramassai mes affaires avant de fuir le bureau. Je me retrouvais alors nez à nez avec mes patrons "vous voulez que je défende ça ?? C'est un criminel, je ne peux pas" . Ils se regardèrent tour à tour avant que l'un d'eux n'ose ouvrir la bouche "Tu t'attendais à quoi ?? Personne n'est innocent sur cette planète et quand bien même l'argent, c'est de l'argent."  C'était la goutte d'eau qui faisait déborder le vase si bien que je quittais le cabinet avec une seule idée en tête retrouver la jeune femme. Par chance, il me fallut peu de temps avant de la retrouver et je lui proposai mon aide pour la défendre. Elle mit quelque temps avant d'accepter, je comprenais puisque je lui avais avoué que je défendais il n'y a pas si longtemps son ancien employeur. Mais je lui expliquais que j'étais de son côté et elle accepta mon offre. Je lui créai une défense des plus solides, mais j'étais peu confiante puisque je savais que le pote feuille l'emportais dans ses cas-là. Cependant, j'assurais du mieux que je pouvais la défense de ma cliente. Aussi étrange que cela pouvait paraitre, je remportais mon premier procès alors que j'étais encore étudiante. Cependant, ce procès ne changea pas le cours de mon existence.




Quelques mois après ma remise de diplôme, je fus engagé sur une affaire de meurtre, celui d'une petite fille, une orpheline.Quelques mois après ma remise de diplôme, je fus engagé sur une affaire de meurtre, celui d'une petite fille, une orpheline. J'étais avocate de la partie civile. L'accusé était un homme très influent et clamait son innocence en disant qu'il adorait sa petite Alice tous ça en versant quelques larmes de crocodile. Je voyais clair dans son jeu, je savais qu'il disait faux, mais je devais être la seule lucide dans ce tribunal. Le procès dura de longs jours, mais rien à faire, je n'arrivais pas à faire pencher les jurés vers ma faveur. Le jour du verdict, je me doutais déjà de l'issue. Alors lorsque je le juge prononçait les mots "non-coupable", je baissais juste la tête en me disais que je ne pourrais rien faire de plus. Mais l'innocenté s'approchait moi, large sourire sur le visage pour me serrer la main "Vous vous êtes bien battue, mais je suis le plus fort". Je n'appréciais guère son arrogance. Je le suivais du regard quitté le tribunal alors que je rangeais mes affaires avant de sortir à mon tour. Quelques jours plus tard, je fus invitée à une soirée caritative, car oui, je défendais aussi énormément de cause qui me tenait à cœur et je prenais le temps de me rendre ou d'organisé ce genre de mondanités. Ce soir-là tous ne se déroulaient pas exactement comme je l'avais prévue puisque je croisais mon ancien adversaire qui ne manquait pas une occasion pour se venter. Il s'approcha de moi deux coupes de champagnes à la main "Je suis ravis de vous voir dans ces nouvelles circonstances" disait-il en me tentant l'un de ces coupes que j'acceptais seulement pour paraitre polie. Puis sans même lui adresser un mot, je m'éloignai en pensant qu'il arrêterait de me coller mais ce fût tout le contraire. Il revenu à la charge avec u grand sourire "Puis je vous ramener après cette réception ??". J'avais dans la première intention de décliner son offre, mais quelque chose, une pulsion me poussa à lâcher un "Pourquoi pas !?". Je pense qu'au fond, je voulais connaitre la vérité même si dans mon esprit, je l'avais déjà déclaré coupable. Je le suivis jusqu'à sa voiture en pensant qu'il avait l'intention de me ramener chez moi, mais ce ne fut pas le cas. Alors qu'on roulait, je remarquais qu'on n'avait pas pris la bonne route. Je regardai alors l'homme "Je crois que vous avez loupé ma sortie". Un grand sourire se dessina sur son visage. "Je n'ai pas précisé où que je te ramenais !!". À la fin de sa phrase, il sortie une arme qu'il braqua sur moi. De sales images en profitaient pour faire surface mais une chose était sûre, je ne lui montrais pas ma peur. "Je ne ferai pas ça, si j'étais, vous". En réalité, je n'avais pas peur puisque je connaissais l'étendue de mes pouvoirs. Lorsque je jetais un coup d'œil dehors, je remarquai qu'on avait quitté Manhattan. Après quelque longues minutes, on s'arrêtait devant une grande demeure certainement la sienne. Il me tira vers la maison ou il m'asseyait sur une chaise en ordonnant de garder mes mains sur la tête. Il ne savait pas que ma plus grosse arme était ma voix. "Pourquoi fait vous ça ??". Il continuait de braquer son arme sur moi "Je pensais que tu pourrais faire une bonne partie pour une riche client russe !!". Je comprenais alors tout, pourquoi il avait adopté une fillette pour ensuite la tuer. "Alice ne s'est pas prêtée au jeu, c'est pour ça que vous l'avez assassiné !!". Il eut un petit sourire en coin avec qu'un ricanement désagréable ne sorte de sa bouche. "Oh, maline en plus !! Cette petite garce ne savait pas la fermer, un peu comme toi". Je ne pouvais en entendre plus, il venait d'avouer, c'était bien suffisant pour moi. "Baisse ton arme" ordonnais-je alors que ma phrase l'amusât. Je me répétai une seconde fois et il abaissa son arme. Je me levai en me jetant sur l'homme. Dans un premier temps, il avait le dessus sur moi mais son arme était tombée à terre juste devant moi. Je l'attrapai avant de lui donner un coup de crosse dans la tempe. Il fut assommé quelques minutes juste le temps pour que je reprenne mes esprits. Avant son réveil, j'avais placé l'arme face à lui et lorsqu'il revenu à son conscient. Je le regardai en lui ordonnant froidement "Prends cette arme et colle toi une balle dans la tête". Il prit l'arme apeurée avant de se la placer sur le crâne et de tirer. Pour moi, il avait son compte mais ce n'était pas fini. J'ouvris les conduites de gaz et en sortant, j'envoyais un briquet allumé. La maison explosa sous mes yeux. C'est cette nuit-là qu'est née Némésis, bien qu'elle n'eût pas encore de nom à l'époque.



Suite à mon aventure, je pris conscience qu'une arme pouvait se révéler de grands secours et je commençai à prendre des cours de tire. En parallèle, je continuais mon boulot d'avocate avec comme première question systématique "Êtes-vous coupable !?". Je ne pouvais pas défendre des salops, cela m'était tout simplement impossible. Cependant, ce n'était pas suffisant, puisque certain échappait à la justice et ceux-là étaient pour moi. Maintenant, j'avais un nom : Némésis. Je l'avais trouvé dans un livre sur la mythologie Grec, Némésis était la déesse de la vengeance, je ne suis pas une déesse, mais j'en connais un sacré morceau sur la vengeance. Je savais également que des personnes comme moi existaient, mais je ne voulais pas me mêler à la foule. Je préférais me cacher sous ma capuche et continuer de chuchoter mes châtiments aux oreilles des coupables. Prends garde, je suis peut-être sur tes traces telle une ombre.


Dernière édition par Cassie Rosenberg le Dim 13 Juil - 16:54, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

hello, my name is...
avatar

WANNA KNOW ALL OF ME ?
★ PSEUDOs : Steyda
★ MISSIONS ACCOMPLIES : 960
★ DISPONIBILITÉ RPs :
  • ✓ Disponible
★ AVATAR : Gwyneth Paltrow
★ DC&TC : Un presque centenaire qui ne fait pas son âge et qui a quelques soucis de mémoire.
★ CRÉDITS : SadEyes

★ ÂGE DU PERSO : 39 années de vie sur cette Terre bien agitée.
★ NATIONALITÉ : Américaine
★ ORIGINAIRE DE : New-York, la ville monde, un symbole bien américain.
★ LIEU D'HABITATION : Oscille actuellement entre Malibu et New-York.
★ MÉTIER PRATIQUÉ : Co-Dirigeante de Stark Industries
★ ARMES DU PERSO : Aucune mais elle bénéficie d'un 'bouclier' de fer des plus efficace.
★ POUVOIRS : Diriger une grande entreprise internationale ça donne du pouvoir non ? Comment ça on ne parle pas de cela.
★ AMOUREUSEMENT : En couple avec son ex-patron, actuel collègue de direction, l'homme de fer, plus comunément connu sous le nom de Tony Stark.
★ O.SEXUELLE : N'a jamais joué pour l'équipe arc-en-ciel, seule la gente masculine peut l'attirer.

MessageSujet: Re: Cassie Rosenberg | Whispers In The Dark ♪ Ven 27 Juin - 19:34

Welcome Miss ! !

Et bonne chance pour cette fiche ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

hello, my name is...
avatar

WANNA KNOW ALL OF ME ?
★ PSEUDOs : Neisseria
★ MISSIONS ACCOMPLIES : 6
★ DISPONIBILITÉ RPs :
  • ✓ Disponible
★ AVATAR : Emily VanCamp
★ DC&TC : Je ne suis pas shizo
★ CRÉDITS : Kim'z

★ NOM DE CODE : Nemesis
★ ÂGE DU PERSO : 27 ans
★ NATIONALITÉ : Américaine
★ ORIGINAIRE DE : New York
★ LIEU D'HABITATION : New York, mais voyage beaucoup
★ MÉTIER PRATIQUÉ : Avocate
★ ARMES DU PERSO : Un neuf millimètre qu'elle a toujours sur elle
★ POUVOIRS : L'auto-suggestion
★ AMOUREUSEMENT : Vaut mieux être seule que mal accompagné
★ O.SEXUELLE : Entièrement hétérosexuelle

MessageSujet: Re: Cassie Rosenberg | Whispers In The Dark ♪ Ven 27 Juin - 20:05

Merci beaucoup ^^
Il va m'en falloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

hello, my name is...
avatar
taser queen ♦ CIVIL

WANNA KNOW ALL OF ME ?
★ PSEUDOs : Mou
★ MISSIONS ACCOMPLIES : 22
★ DISPONIBILITÉ RPs :
  • ✓ Disponible
★ AVATAR : Kat Dennings
★ CRÉDITS : © Ironic

★ ÂGE DU PERSO : Vingt-trois ans
★ NATIONALITÉ : Américaine
★ ORIGINAIRE DE : La Nouvelle-Orléans
★ LIEU D'HABITATION : Brooklyn, NYC
★ MÉTIER PRATIQUÉ : Assistante de Jane Foster et étudiante en sciences politiques
★ ARMES DU PERSO : Taser, bitch.
★ POUVOIRS : Le pouvoir d'être... génialement banale.
★ AMOUREUSEMENT : désespérée
★ O.SEXUELLE : hétérosexuelle

MessageSujet: Re: Cassie Rosenberg | Whispers In The Dark ♪ Lun 30 Juin - 9:20

Bienvenue  Vahinéeee 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

hello, my name is...
avatar

WANNA KNOW ALL OF ME ?
★ PSEUDOs : Neisseria
★ MISSIONS ACCOMPLIES : 6
★ DISPONIBILITÉ RPs :
  • ✓ Disponible
★ AVATAR : Emily VanCamp
★ DC&TC : Je ne suis pas shizo
★ CRÉDITS : Kim'z

★ NOM DE CODE : Nemesis
★ ÂGE DU PERSO : 27 ans
★ NATIONALITÉ : Américaine
★ ORIGINAIRE DE : New York
★ LIEU D'HABITATION : New York, mais voyage beaucoup
★ MÉTIER PRATIQUÉ : Avocate
★ ARMES DU PERSO : Un neuf millimètre qu'elle a toujours sur elle
★ POUVOIRS : L'auto-suggestion
★ AMOUREUSEMENT : Vaut mieux être seule que mal accompagné
★ O.SEXUELLE : Entièrement hétérosexuelle

MessageSujet: Re: Cassie Rosenberg | Whispers In The Dark ♪ Lun 30 Juin - 19:47

Merci Darcy ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

hello, my name is...
avatar
STAR-SPANGLED BANNER CARRIER ♦ AVENGER

WANNA KNOW ALL OF ME ?
★ PSEUDOs : Catou
★ MISSIONS ACCOMPLIES : 185
★ DISPONIBILITÉ RPs :
  • ✓ Disponible
★ AVATAR : Chris Evans
★ DC&TC : Pas encore !!!!
★ CRÉDITS : Google

★ NOM DE CODE : Captain America
★ ÂGE DU PERSO : 32 ans en apparence, vieillissement ralenti à cause de la cryogénisation dans la banquise.
★ NATIONALITÉ : Américain
★ ORIGINAIRE DE : New York
★ LIEU D'HABITATION : Brooklyn
★ MÉTIER PRATIQUÉ : Super-héros
★ ARMES DU PERSO : Utilise un bouclier en vibranium et une moto Harley Davidson modifiée par le SHIELD
★ POUVOIRS : Steven n’a pas vraiment de super pouvoir, enfaîte j’entends par là qu’il ne peut pas voler ou lancer des boules de feu ou des trucs dans le genre. Quand le sérum a été injecter, il a juste décuplé ce qu’il avait vraiment en lui. Bien sûr sa force est beaucoup plus fort qu'un simple humain normal, il court plus vitre, il saute plus loin. Quand il est blessé, les parties endommager de son corps se régénèrent toutes seules et quand il boit de l’alcool il ne peut pas être bourré car son corps évacue l’alcool quatre fois plus vite qu’une personne normale.
★ AMOUREUSEMENT : Steve Rogers était tombé amoureux de l'agent Carter, mais après 70 ans à dormir, elle doit être surement morte. Steven a du mal à s'en remettre.
★ O.SEXUELLE : Hétérosexuel a 100%

MessageSujet: Re: Cassie Rosenberg | Whispers In The Dark ♪ Mar 1 Juil - 15:49

Bienvenue parmi nous, très bon choix de célébrité =) Bon courage pour ta fiche de présentation !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

hello, my name is...
avatar

WANNA KNOW ALL OF ME ?
★ PSEUDOs : Neisseria
★ MISSIONS ACCOMPLIES : 6
★ DISPONIBILITÉ RPs :
  • ✓ Disponible
★ AVATAR : Emily VanCamp
★ DC&TC : Je ne suis pas shizo
★ CRÉDITS : Kim'z

★ NOM DE CODE : Nemesis
★ ÂGE DU PERSO : 27 ans
★ NATIONALITÉ : Américaine
★ ORIGINAIRE DE : New York
★ LIEU D'HABITATION : New York, mais voyage beaucoup
★ MÉTIER PRATIQUÉ : Avocate
★ ARMES DU PERSO : Un neuf millimètre qu'elle a toujours sur elle
★ POUVOIRS : L'auto-suggestion
★ AMOUREUSEMENT : Vaut mieux être seule que mal accompagné
★ O.SEXUELLE : Entièrement hétérosexuelle

MessageSujet: Re: Cassie Rosenberg | Whispers In The Dark ♪ Mar 1 Juil - 19:50

Merci  Shine 
Chris Evans  HUUUUR DUUUUUUR (je rêvai d'utiliser ce smiley)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

hello, my name is...
Contenu sponsorisé

WANNA KNOW ALL OF ME ?

MessageSujet: Re: Cassie Rosenberg | Whispers In The Dark ♪

Revenir en haut Aller en bas

Cassie Rosenberg | Whispers In The Dark ♪

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Amv claymore : tenacity
» Dark Willow
» The dark knight
» Fear Itself : Dark Memories
» THE DARK KNIGHT - HARVEY DENT/DOUBLE FACE (MMS81)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avengers Ultimate Assemble :: before to save the world :: Register Book :: Présentations en Cours-