Bienvenue sur Avengers Assemble, Invité !
Nous recherchons activement des X-Men, alors n'hésitez
pas à regarder la liste des PVs !

Loki Laufeyson: Recherche bénévoles pour baby-sitting de la Loki's Army. Paiement en nature seulement. (a)

Amora Incantare: Lassé(e) d'être gentil(le) ? Devenez sexy : rejoignez l'Armée de Loki

Partagez|

Where's the stable ? ft. Davis Sawyer [Flashback]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

hello, my name is...
Invité
Invité

WANNA KNOW ALL OF ME ?

MessageSujet: Where's the stable ? ft. Davis Sawyer [Flashback] Jeu 8 Mai - 14:42


Where's the stable ?
« The journey of a thousand miles begins with a single step. »

La journée était bien avancée et le soleil avait déjà bien dépassé le zénith alors qu'il tournait en rond dans la grande avenue. Le ciel était d'un bleu tellement pur qu'il en était presque blanc et sa luminosité vous brûlait les yeux mais pourtant, il ne faisait pas chaud. L'on pouvait voir dans la rue les gens en veste et manteau au milieu du désert, tout comme il portait une veste en daim par dessus son t-shirt. Tout laissait à croire qu'il pourrait faire une chaleur étouffante et pourtant, la saison était fraîche bien que la journée ensoleillée.
Le nez en l'air, une main levée pour se protéger de la luminosité pendant qu'il cherchait le soleil pour trouver à s'orienter dans cette jungle, il réfléchissait. Cinquante milles à l'ouest, lui avait-on dit. L'ouest n'était pas difficile à trouver quand on avait l'habitude de se diriger avec le soleil mais avec les bâtiments et l'agitation qui régnait, la tâche n'était pas facilité. Cinquante milles, c'était la distance qu'il devrait parcourir pour retrouver son marteau, son fidèle compagnon de bataille, une arme capable de détruire autant que de reconstruire, son unique moyen de retour avec le pardon. Mais pour cela, il lui faudrait une monture et où qu'il regarde, il ne voyait aucun cheval dans cette ville.
Il peinait à déterminer depuis combien de temps il errait sur Terre. Faisait-ce une ou deux journée ? Il n'en avait aucune idée. Les jours s'étendaient et se ressemblaient tous. Pour lui, il avait été bannis hier mais il préférait mettre ces événements de côté et se concentrer sur l'instant présent et retrouver Mjöllnir, mais bizarrement, il avait des difficultés à rassembler ses esprits vers un seul et même but. Cela faisait-il deux jours ? Peut-être bien. Il avait passé beaucoup de temps inconscient, c'était l'impression qu'il avait en tout cas, d'avoir trop dormi et d'évoluer dans un rêve bizarre où les choses étaient étranges.
La dernière fois qu'il était venu sur cette planète, c'était il y a des années. Il en gardait peu de souvenir, il se souvenait d'avoir usé de la foudre, ainsi que d'avoir été craint et respecté. Il n'avait pas eu de contacts directs avec la population, seulement des représentations de son pouvoir, mais il n'avait pas eu besoin de plus à l'époque. Il n'était pas venu de ce côté de la planète en ce temps là, bien qu'il ne sache trop où se situait le Nouveau Mexique exactement mais il lui semblait avoir été bien plus au nord.. cependant c'était il y a bien longtemps, il y a quelques siècles, et cela avait été bien plus facile en ce temps là. Maintenant il était seul, il se sentait nu et ce n'avait rien à voir avec l'apparence qu'il revêtait, il était perdu, se raccrochant à un but unique.. celui de retrouver son marteau et de retourner sur Asgard pour demander le pardon à son père.
Depuis, ce royaume avait bien changé. Où était passé le respect, la vénération et.. les chevaux ? Il avait besoin d'une monture mais tout ce qu'il voyait c'était des boîtes de métal se déplaçant à toute vitesse et il commençait à se méfier d'elles. Non seulement parce qu'elles étaient rapides, imprévisibles et bruyantes mais aussi parce qu'elle pouvait vous envoyer à terre sans prévenir et ce avec une force incroyable. Il en avait fait l'expérience par deux fois déjà et il s'en souviendrait autant que son visage gardait encore une trace de l'une de ces attaques. Ces deux fois, cela avait été sous le coup de la jeune femme qu'il avait ainsi rencontrer. Une femme.. intrigante, remarquable, drôle et.. intelligente. Il secoua la tête alors que ses pensées s'égaraient à nouveau, il avait dû prendre un sérieux coup sur la tête et cet enveloppe mortelle n'était pas des plus résistantes, d'autant plus qu'il ressentait encore la faim. Il aurait dû terminer son assiette avant de partir, prendre le temps de boire une dernière tasse de ce délicieux breuvage qu'on lui avait servi à la taverne du coin. Mais même s'il avait voulu y retourner, il aurait été bien en peine de s'y retrouver dans ce capharnaüm, à tel point qu'il songea qu'il devrait parcourir ces cinquante milles à pied, quitte à ce que cela lui prenne la journée.

Au beau milieu de l'avenue, milieu comme au milieu de la route plutôt que sur le trottoir, il continuait de chercher quelque chose de semblable à une écurie, jurant à moitié dans sa barbe tandis qu'il ne trouvait rien qui puisse y ressembler de loin ou de près. Ce royaume était désordonné et étrange, il avait hâte de rentrer.
Revenir en haut Aller en bas

hello, my name is...
avatar
LITTLE SAND ♦ SUPER-VILAIN

WANNA KNOW ALL OF ME ?
★ PSEUDOs : Davis
★ MISSIONS ACCOMPLIES : 26
★ DISPONIBILITÉ RPs :
  • ✓ Disponible
★ AVATAR : Davis Cleveland
★ CRÉDITS : me

★ NOM DE CODE : Little Sand
★ ÂGE DU PERSO : 12 ans
★ NATIONALITÉ : Américaine
★ ORIGINAIRE DE : Phoenix
★ MÉTIER PRATIQUÉ : Aucun
★ ARMES DU PERSO : Un couteau
★ POUVOIRS : Le Sable
★ AMOUREUSEMENT : Personne
★ O.SEXUELLE : Il aime les filles !

MessageSujet: Re: Where's the stable ? ft. Davis Sawyer [Flashback] Sam 10 Mai - 13:40




Where's the stables?
Feat Thor
Puente Antiguo ? Cette ville est une véritable torture pour Davis qui devait s'y rendre chaque année, allez savoir pourquoi cette ville du Nouveau-Mexique intéressait autant la famille Sawyer pour une journée trimestrielle durant les vacances. Les vacances étaient pourtant une période tant attendue pour une majorité du monde entier et pourtant le jeune garçon détestait cela. La raison était simple, le vilain petit canard de la maison ne s'entendait pas avec sa famille et se sentait mal à l'aise en leur présence, choses voulues par ceux-ci qui ne le voyaient que comme un monstre.

Cette semaine journée s'annonçait donc longue très longue même pour l'enfant de dix ans. Déjà l'ambiance du trajet fut insupportable, ils discutaient comme si Davis était absent comme s'il n'avait jamais existé. Lui aurait aimé rester chez lui mais ses parents craignait qu'il ne détruise la maison et avait insisté pour qu'il vienne mais qu'il ne se fasse pas remarquer. Très agréable à entendre pour l'enfant qui se serait presque cru comme Harry Potter lors de la sortie au zoo du tome un.

Une fois arrivée, la famille Sawyer allait vaquer à ses petites affaires . Davis quant à lui réussi à les convaincre de le laisser la journée allez faire les magasins de son côté, il avait convenue de se retrouver à la voiture pour dix-sept heures. Davis obéirait même s'il était sûr que partir sans lui ne déplairait pas à ses parents. Il se baladait dans les rues, contentes d'être un peu libre marchait joyeusement quand il aperçut un homme au loin. Il était habillé assez bizarrement contrairement aux vêtements ordinaires. Il semblait chercher quelque chose est Davis se demandait quoi, il s'approchait donc de lui sans savoir à qui il s'adressait.


"Bonjour euh.. vous cherchez quelque chose ? "

S'il pouvait l'aider se serait avec plaisir, car cet homme semblait vraiment paumé, on aurait presque dit qu'il venait d'une autre planète, à croire qu'il n'avait jamais vu une voiture ou un téléphone, Davis attendait donc sa réponse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

hello, my name is...
Invité
Invité

WANNA KNOW ALL OF ME ?

MessageSujet: Re: Where's the stable ? ft. Davis Sawyer [Flashback] Ven 16 Mai - 18:29


Where's the stable ?
« The journey of a thousand miles begins with a single step. »

Errant dans la ville, il ne savait si cela faisait quelques secondes, quelques minutes ou quelques heures qu'il avait quitté Jane et ses amis au milieu du chemin avant de s'en aller trouver une monture. Le soleil était haut dans le ciel lumineux à vous fondre les rétines, un ciel dont la couleur était difficile à déterminer, oscillant entre le blanc et le bleu très clair. La position de l'astre rendait difficile l'orientation dans cette jungle urbaine à la fréquentation bruyante et mal organisée. Et malgré la fraîcheur de la saison et le petit vent qui agitait ses cheveux, le jeune ancien Dieu étouffait sous la veste en daim qui avait appartenu à l'ancien compagnon de Jane.
A vrai dire, si ce n'était pour le t-shirt, il ne trouvait rien de bien à la tenue dont il était accoutré, trouvant son pantalon trop rigide et inconfortable pour se déplacer. Mais les humains semblaient apprécier ce vêtement. Où était passé la praticité avant l'aspect extérieur ? Il existait des occasions où il portait des parures mais il se contentait généralement d'un plastron le reste du temps car justement, les parures étaient faites pour les occasions. Ce concept semblait être dépassé comme beaucoup d'autres depuis son dernier séjour sur Midgard.
Oui.. ce royaume avait changé, comme beaucoup d'autres avec le temps. Mais il n'avait pas le temps de s'appesantir dessus. Le temps, un concept tellement différent d'une planète à l'autre, d'autant plus que la longévité ici et à Asgard n'était pas la même. On pouvait comparer la longévité des Midgardiens vis à vis des Asgardiens avec celle entre un papillon et un humain.. ce que les japonais appellent : concept de l’éphémèrité de la vie. Ce n'était qu'un clignement des yeux, qu'un battement de cœur mais c'est ce qui en faisait toute la beauté de l'existence. Mais il n'avait pas le temps de réfléchir à cette analogie, trop occupé à chercher un moyen de parcourir rapidement cinquante miles, sans à avoir à user les semelles de ses chaussures.
S'il avait pu, il aurait conservé ses vêtements Asgardiens, même si son armure lui manquait, ils restaient des vêtements familier et plus pratiques pour l'excursion qu'il prévoyait. Mais l'homme en bleu qui se faisait appeler médecin avec son étrange collier autour du cou, les lui avait sans doute confisqué et il n'avait pas cherché à les récupérer quand il avait fui le lieu où on le gardait captif et attaché sur un lit. Ce n'était pas un épisode dont il était fier, de s'être laissé ainsi maîtrisé par ces hommes, lui un guerrier, lui un Dieu, lui le grand Thor. Mais par un tour incroyable et un postérieur subrepticement dénudé, il avait rejoint les ténèbres avant de retrouver ses esprits, ligoté dans une petite pièce. Au moins était-il parvenu à se défaire de ces liens et à déjouer leur vigilance pour leur échapper mais cette enveloppe mortelle était faible, comme un nourrisson. Il devait la nourrir régulièrement, une jeune femme l'avait mis KO et il avait manqué par deux fois de perdre la vie dans un accident contre une boîte de métal et de verre appelée voiture.
C'était ces voitures qui le dépassaient en klaxonnant bruyamment alors qu'il était au milieu du chemin à tenter de déchiffrer les panneaux au dessus des habitations. Les pieds fermement ancrés dans le sol dur et noire à l'odeur nauséabonde, il mit sa main en visière pour protéger ses yeux du soleil et regardait à droite à gauche en fronçant les sourcils. N'y avait-il pas d'étable dans cette ville ? Nul lieu où acheter un cheval ?

Ne voyant toujours rien, il se résigna et retrouva le bas côté, libre de véhicule. Il enleva sa veste, cuisant un peu sous le daim et laissant ses bras nus à l'air libre, marmonnant dans sa barbe il s'assit sur un banc pour réfléchir mais n'en eu pas le temps. De petite taille, les cheveux bruns et les yeux bleu lui rappelant son petite frère quand il était jeune, un jeune garçon lui faisait face avec cette frimousse et une pointe de curiosité dans le regard, et l'interpella. Le jeune homme haussa un sourcil et croisa les bras sur sa poitrine en s'adossant au dossier du banc pour l'observer de haut en bas. « Je ne pense pas.. » commença-t-il avant de se résigner. Pourquoi refuser son aide alors que de toute évidence, il ne fallait pas se fier aux apparences, que peut-être était-il vraiment capable de lui indiquer un endroit et qu'il ne perdait rien dans cette affaire si ce n'était du temps à rester assis ici. « Peut-être pourriez-vous m'indiquer un endroit où je peux m'octroyer une monture pour me rendre cinquante miles à l'ouest de là.. »
Certes son langage n'était pas des plus modernes mais il n'était pas incompréhensible à cette époque, sauf si le terme monture était inconnu au dictionnaire du jeune garçon. Il lui sourit dans une attitude plus avenante pour ne pas effrayer le gamin qui avait fait l'effort de l'approcher.
Revenir en haut Aller en bas

hello, my name is...
Contenu sponsorisé

WANNA KNOW ALL OF ME ?

MessageSujet: Re: Where's the stable ? ft. Davis Sawyer [Flashback]

Revenir en haut Aller en bas

Where's the stable ? ft. Davis Sawyer [Flashback]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Jesse Ventura, Trish Stratus & Danny Davis Signe chez Jakks !
» [ROM-32B] JACxROM [v1.4r3] Fast/Stable AOSP ROM
» Rom stable?
» [AIDE)] Recherche ROM Stable
» [ROM] AceSMod007 (Sense2.1+3.0 GB | Stable | A2SD+) [STOCK | CM7] [v42 | 29/12]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avengers Ultimate Assemble :: ho hey, it's shawarma time ! :: Cemetery :: Divers-