Bienvenue sur Avengers Assemble, Invité !
Nous recherchons activement des X-Men, alors n'hésitez
pas à regarder la liste des PVs !

Loki Laufeyson: Recherche bénévoles pour baby-sitting de la Loki's Army. Paiement en nature seulement. (a)

Amora Incantare: Lassé(e) d'être gentil(le) ? Devenez sexy : rejoignez l'Armée de Loki

Partagez|

Il y a ton sourire qui s'élève.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

hello, my name is...
Invité
Invité

WANNA KNOW ALL OF ME ?

MessageSujet: Il y a ton sourire qui s'élève. Mer 30 Avr - 20:51



   

   
nom p. prénom
   et la petite citation qui fouette, car on aime quand ça fouette !
NOM&PRÉNOM ★ Scott William Dawkins, rien de très original. SURNOM, NOM DE CODE ★ Apollo, en référence au Dieu de la lumière Apollon. ÂGE ★ Vingt-cinq ans. MÉTIER ★ Criminel, terroriste, anciennement garçon de ferme. SUPER-POUVOIR, APTITUDES ★ Le jeune homme possède le pouvoir de contrôler la lumière, que ce soit sa fréquence, sa durée ou bien son intensité. Le corps de Scott absorbe et stocke continuellement la lumière ambiante. Lorsqu'il dispose d'assez de lumière, il est capable de s'en servir jusqu'à épuiser toutes ses réserves. A pleine puissance, Scott déchaine ses pouvoirs durant deux heures. Ensuite, il lui faut une journée entière pour recharger ses batteries. En contrôlant la lumière, il est en mesure de se rendre invisible en la déviant, de créer des illusions convaincantes, de modifier son apparence physique (cela reste une illusion, son corps ne change pas réellement), de modifier la couleur de son environnement (en combinant plusieurs couleurs, fréquences et intensités, Scott provoque des migraines, des maux de têtes, des syncopes, provoquer une paralysie, calmer la panique et créer un désordre émotionnel quelconque), de générer des fréquences de lumière spéciales dans le but d’empêcher les appareils photos ou les télévisions de capter des images et plus simplement, de générer une lumière aveuglante. Scott est immunisé vis-à-vis de ses propres pouvoirs et à la lumière en général, ainsi il n'est pas aveuglé par les flashs ou les phares de voiture. Avec plus de concentration, le jeune home est en mesure de générer des rafales de lumière solide (aussi appelés lasers) capable de détruire des objets ou de créer des boucliers solides. Cet aspect de son pouvoir lui permet de créer des armes de lumière solide comme des épées ou des poings. o SITUATION AMOUREUSE ★ Célibataire. NATIONALITÉ ★ Américain pur souche. LIEU&DATE DE NAISSANCE ★ Le 17 juillet uc à Dallas, Texas. PEURS ★ Ses peurs s'il en a. DE QUEL COTÉ IL EST ★ Il n'y a pas de paix, il y a la colère. Il n'y a pas de peur, il y a la puissance. Il n'y a pas de mort, il y a l'immortalité. Il n'y a pas de faiblesse, il y a le Côté Obscur (les méchants). GROUPE SOUHAITÉ ★ Les vilains.

   
★ Tout sur toi baby !
Défaut ★ Qualité ★ Défaut ★ Qualité ★ Défaut ★ Qualité ★ Défaut ★ Qualité ★ Défaut ★
   
Ici, tu vas nous rédiger le caractère de ton personnage. Prends le temps de le détailler, le décrire, même nous expliquer comment il réagirait face à certaines situations. Si ton personnage n'est pas inventé, je te conseille de te visionner à nouveau le film dans lequel il apparaît afin de te rafraîchir la mémoire. C'est en regardant plusieurs fois qu'on se rend compte parfois de certaines choses. Tout cela, dans un minimum de vingt lignes. Bon courage, en espérant que tu t'en dépatouilles. n'hésite pas à traîner de long en large aussi s'il te manque une ligne ou deux.

   


   Particularité physique si votre personnage en a une. Armes qu'il utilise, s'il en a une. Un petit détail sur toi, n'importe quoi, on s'en fou ! Un petit détail sur toi, n'importe quoi, on s'en fou ! Un petit détail sur toi, n'importe quoi, on s'en fou ! Un petit détail sur toi, n'importe quoi, on s'en fou ! Un petit détail sur toi, n'importe quoi, on s'en fou ! Un petit détail sur toi, n'importe quoi, on s'en fou ! Un petit détail sur toi, n'importe quoi, on s'en fou !

   
★ Derrière l'écran...

   
PSEUDO ★ Yolo.
   ÂGE ★ 24 ans.
   PASSIONS ★ LoL, les forums, 9gag, Marvel, les X-Men, le ciné.
   FILMS & SÉRIES ★ The Amazing Spider-Man, la saga des Harry Potter, Teen Wolf, Supernatural, Salem, The Tomorrow People, The Original, Arrow, Once Upon A Time, American Horror Story, Vampire Diaries, Doctor Who et des tas d'autres.
   PRÉSENCE ★ 8/7, oui oui c'est possible, je contrôle l'espace et le temps, mon Tardis est fabuleux.
   TON AVIS SUR LE FORUM ★ Il est magnifique.
   COMMENT ES-TU ARRIVÉ ICI ★ Top site je crois.
   TON AVATAR ★ Tyler Hoechlin, il joue dans Teen Wolf.
   UN TRUC EN + ★ Mais au fait... il est où Perry ?

   


Dernière édition par Scott W. Dawkins le Mer 30 Avr - 21:34, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

hello, my name is...
Invité
Invité

WANNA KNOW ALL OF ME ?

MessageSujet: Re: Il y a ton sourire qui s'élève. Mer 30 Avr - 20:52




this is my life
and i won't shed a tear.
2006. Tu es magnifique. Nous dansons ensemble sur la piste de danse, elle dans sa magnifique robe de bal hors de prix et moi dans l'ancien costume Armani de mon frère. Nous sommes les rois et les reines du lycée et ça, depuis le début. Sarah et moi, nous étions fait pour nous rencontrer et pour briller ensemble. A côté de nous, les autres ne sont que des insectes, des insectes que l'on pourrait aisément écraser avec notre chaussure. Je crois que je l'aime, c'est difficile à dire, je ne sais pas vraiment ce que sont les sentiments, je ne connais pas ça et quand je pense ressentir quelque chose, c'est souvent plus de l'envie qu'autre chose. Mais Sarah, c'est tellement plus fort qu'un simple désir, tellement plus fort qu'un banal amour d'adolescent à deux balles. Sarah, c'est la fille qui me donne envie d'y croire, qui me montre que même un type comme moi peut ressentir de l'amour pour une personne. Alors que le maitre de cérémonie nous pose des somptueuses couronnes sur le crâne, je regarde Sarah dans les yeux, plus amoureux -si c'est bien le mot- que jamais. Devant nous un foule impressionnante de lycéens nous observe, des sourires hypocrites sur les lèvres. Ils nous acclament et semblent heureux de notre triomphe mais ce n'est qu'un horrible mensonge. Tout le monde désire devenir roi et reine de la promotion, c'est comme ça. Ceux qui disent le contraire ne savent pas ce que c'est que de porter cette magnifique couronne. Ils ne savent pas qu'il n'y a pas d'honneur plus grand. Mais c'était inévitable. Je suis né pour être roi du lycée comme Sarah est née pour être ma reine. Alors que ma petite-amie salue la foule, j'observe le public et là, mes yeux se posent sur une jolie blonde -même très canon-, la meilleure amie de Sarah. Je sais que c'est mal et que j'ai dis quelques lignes plus haut que je suis amoureux de ma copine, mais vous connaissez les adolescents et leurs hormones... et puis j'ai ce sentiment étrange qui flotte dans ma tête, comme si mon corps me demande quelque chose que je n'ai pas envie de faire. Le couronnement s'arrête et Sarah partie, je décide de me rapprocher de sa meilleure amie. Je danse avec elle, collant mon corps au sien, avec beaucoup trop de proximité pour être honnête. Elle m'allume du regard et pauvre homme impuissant que je suis, je l'attrape par la main et l'emmène en direction des toilettes des filles, ni vu ni connu. J'ouvre la porte rapidement, tapotant quelques coups sur son derrière plus qu'attirant. Sa robe à le don de mettre son corps en valeur et je sens que je suis à deux doigts d'exploser. Je vais pas pouvoir me retenir ma jolie. Et surtout, je risque pas de retenir mes pouvoirs qui se développent de plus en plus. Depuis que j'ai 14 ans, j'ai ce don qui me permet de contrôler la lumière. La première fois, c'était après une soirée trop alcoolisé où j'ai déclenché la panique en illuminant toute la pièce. Quand mon paternel a su que j'étais un mutant, il m'a changé d'école en me faisant promettre que cela n'arriverait plus. J'ai donc essayé de masquer mes pouvoirs et de vivre ma vie normalement, tout en sachant que mes parents détestaient cette part de moi. Surtout mon père à vrai dire. Il ne m'a jamais vraiment aimé, ma mutation n'est qu'une excuse pour me détester. Elle rigole et me pousse contre le mur, posant ses lèvres sur les miennes avec une passion intenable. Je sais que ma copine est quelque part dans le lycée mais pour le moment, je m'en fiche. Il n'y a juste la blonde qui compte, ses lèvres rouges, ses yeux verts, rien qu'elle. Je passe ma main droite sur ses cuisses dénudées, remontant délicatement sur sa poitrine, que je caresse avec douceur. Elle semble y prendre gout, me chuchotant qu'elle est prête. Je l'embrasse encore, la plaquant contre le lavabo avant de défaire la fermeture qui trace une ligne jusqu'à ses seins. Je la déshabille alors rapidement, baissant mon pantalon par la même occasion. Alors que je m'apprête à conclure, la porte s'ouvre et mes yeux croisent le regard peiné puis furieux de Sarah, ma petite-amie dont je me rappelle tout juste l'existence. C'est pas ce que tu crois, je sais même pas comment je suis arrivé là, elle doit être télépathe ou... Je lui montre la blonde, levant les bras en signe d'impuissance. Cette dernière m'adresse un petit sourire sarcastique, preuve qu'elle n'est pas si innocente que ça dans cette affaire. Sarah lance un regard assassin à sa meilleure amie, sans croire une seule seconde mes excuses. N'imagine même pas me reparler, c'est terminé, je ne veux plus jamais te revoir. Si tu te trouve sur mon passage, je t'écrase. Elle se tourne soudain vers moi. Quant à toi, j'espère que ces quelques minutes de plaisir t'ont satisfait, parce que c'est fini entre nous. Une télépathe ? Pourquoi pas une alien aussi. Elle me crache ensuite à la figure avant de tourner les talons et de claquer la porte. La blonde me pousse, se rhabille rapidement et m'adresse un petit sourire avant de partir à la suite de Sarah. Et moi, je reste seul, comme un con, le jean baissé aux chevilles en train de penser que je viens de gâcher la seule chose qui me rendait heureux : ma relation avec Sarah. Je remonte doucement mon jean et je me tourne vers le miroir, que je fixe avec absence. Il faut que je trouve quelque chose à lui dire, je ne peux pas abandonner sans me battre. Sarah... je sais que je suis juste un gros con qui vient de briser ta confiance ce soir... mais je t'aime bordel, tu peux pas me quitter comme ça. J'ai besoin de toi, y'a que toi qui sait comment me faire sourire, que toi qui sait comment me rendre heureux. S'il te plait, ne me laisse pas... j'ai besoin de toi. Je frappe le miroir avec mon poing, sans me soucier des débris de verres qui s'incrustent dans ma peau. Excuse de merde. Elle ne reviendra jamais. Jamais. Je me plains tout le temps d'être seul et de ne pas savoir c'est quoi l'amour, mais je me laisse jamais une chance de le savoir. Elle est partie et elle ne reviendra sans doute jamais vers moi. Si je retrouve la télépathe blonde, dieu sait ce que je vais lui faire. La tuer, surement.

2011. Scott descend de la haut, ton frère est arrivé. Et merde, le retour du fils prodige à la maison. Il va encore raconter ses exploits, dire qu'il va bientôt se marier avec sa suuuuuper nouvelle copine trop canon et qu'il va signer un gros contrat dans une suuuuuper équipe de basket. Je vais devoir supporter le regard fier de papa durant des jours et la voix criarde de ma mère qui ne va pas arrêter de dire qu'elle l'aime et qu'elle est très fière de tout ce qu'il a fait jusqu'à présent. Personnellement, j'en ai absolument rien à foutre de voir cet enfoiré qui vole toute l'attention que JE mérite. Curieusement, papa et maman sont toujours absents et quand Marvin débarque à la maison, ils annulent tous leurs rendez-vous pour passer du temps avec lui. Et moi, quand est-ce qu'on annule des trucs importants pour me voir ? JAMAIS. Je soupire en coupant le film que je suis en train de regarder sur l'ordinateur et je descends les escaliers, non sans marmonner ma colère dans ma barbe. Je débarque dans le salon, levant à peine les yeux vers mes parents et vers ce frère que je déteste tant. Ce mec est parfait. Depuis qu'on est petit et qu'on pratique certains sports ensemble, Monsieur remporte toujours les parties comme si c'était inné chez lui. Salut Scott, tu viens pas me dire bonjour ? Je lève la main, lui offrant mon plus joli doigt d'honneur avant de m'installer dans le canapé pour me servir un verre de vodka. Ma mère me fusille du regard alors que mon père éclate d'un rire jaune. Toujours aussi adorable... Ryder, mon chien, trottine vers moi avant de se jeter sur mes genoux, les yeux posés sur le plat de crevettes posé juste devant moi. Dans quelle famille on sert des crevettes à l'heure de l'apéro ? J'en attrape quelques unes avant de les donner à Ryder qui semble se remplir la panse. Mon père lève un sourcil, signe qu'il ne vas pas tarder à intervenir. Scott, tu penses que j'ai acheté les meilleures crevettes d’Asie juste pour nourrir ton chien ? Tout de suite les mots grandiloquents. Les meilleures crevettes d'Asie mon cul, on trouve les mêmes au supermarché du coin. J'sais pas, t'en mange bien, toi. Gros silence, on entend même les mouches voler. Je sais que je suis parfois trop insolent mais là, je craque. Il ne m'a pas vu depuis des semaines et la première chose qu'il me reproche, c'est de donner des crevettes à mon chien. Excuse-moi mais tu sais, quand t'es pas là, donc presque tout le temps, Ryder mange du saumon fumé d’Écosse. Il se lève, s'approchant de moi avec lenteur. Et là, il me décoche la baffe la plus bruyante du monde. Je lève les yeux sur lui avant de me mettre debout et je cours dans l'escalier rejoindre ma chambre que je claque d'un coup sec. Je m'écroule sur mon lit, le visage dans mon oreiller et je hurle, comme je n'ai jamais hurlé avant. Je pleure, non pas parce que j'ai mal mais parce que je suis vexé. Me prendre une baffe de mon père à vingt-trois ans c'est la honte. Mais pire, j'ai encore prouvé à mon débile de frère que j'étais qu'un looser qui n'allait jamais réussir sa vie... Alors qu'une douce lumière blanche commence à se dégager hors de moi, quelqu'un frappe trois coups sur la porte. Je n'ai même pas le temps de me lever pour fermer le verrou que mon frère Marvin entre, une petite grimace sur les lèvres. Il s'approche de moi et s'installe à mes côtés, me caressant les cheveux avec sa main. Je sais ce que tu penses de moi Scott. Que je suis le mec parfait qui sait tout faire et qui réussit tout ce qu'il entreprend. Dans le fond, c'est vrai. Mais je travaille dur, tu sais. Je dois me battre pour posséder tout ce que j'ai. Et ? Franchement, je n'en ai rien à foutre des efforts qu'il fait pour être parfait, lui il l'est au moins. Il ne doit pas supporter l'absence de ses parents, sa solitude qui s'accroit au fil des jours, son envie de dire je t'aime à une fille qui ne lui parle plus depuis trois ans... et surtout, ses parents ne le regarde pas avec un frisson d'horreur parce qu'il n'est pas humain. Il a tout ce qu'il veut. Une villa magnifique, une fiancée canon, un métier super et des tas d'amis. Moi j'ai quoi ? De l'argent que je dois à mes parents, une superbe maison que je dois elle aussi à mes parents et un chien qui s'empiffre de crevettes. Superbe comparaison avec mon frère, vraiment. Je suis fier de toi, Scott. Je suis fier d'être ton frère et je sais qu'un jour, tout finira par aller bien pour toi. Malgré ton petit problème. Mais bien sur, monsieur perfection affirme qu'il est fier de moi, c'est ça. Je le déteste, j'ai juste envie qu'il dégage. Qu'il retire sa sale main de ma tête et qu'il crève. Ouais, j'ai envie qu'il crève. Je me redresse, plongeant mes yeux d'acier dans les siens. Un ange, on dirait un ange. Dégage Marvin. Juste dégage. J'ai pas envie de tes compliments, pas envie que tu me rabaisse sans cesse en montrant que je ne suis qu'un attardé qui ne t’arrive pas à la cheville. Je sais que tu fais exprès de te comporter comme ça, juste pour m'enfoncer. Dégage de ma chambre connard. Il m'adresse un regard malheureux avant de se lever et de quitter ma chambre, refermant doucement la porte. J'ai juste envie de casser quelque chose, de broyer ses os et d'en faire de la poussière. J'entends la porte d'entrée claquer, tandis que ma mère semble appeler Marvin par la fenêtre. Rapidement, je prends conscience que ce n'est pas la meilleure solution que de m'opposer à lui. J'attrape mon manteau et je fonce au garage en dévalant les escaliers, sortant de ma poche les clés de mon pick-up fraichement repeint. Je m'installe à son bord, allumant le contact d'une main légèrement tremblante. Je sors en trombe du garage et je recule dans l'allée afin de tourner à droite pour longer la route. Au bout de quelques minutes, je croise Marvin, qui court à une vitesse démentielle. J'avais oublié à quel point il courrait vite cet enfoiré. Et si sa course est presque surnaturelle, je ne remarque rien tant mon esprit est embrumé. Je baisse la fenêtre passager et je l’interpelle, un sourire timide sur les lèvres. Marvin, je suis désolé, monte, on va faire un tour, ça va nous changer les idées. Il s’exécute, attache sa ceinture et claque la portière. J'appuie alors sur la pédale d'accélération, fonçant tout droit vers une destination inconnue. On va prendre un verre quelque part ? Il acquiesce lentement de la tête et sa main agrippe la mienne. Je n'ai jamais été aussi proche de lui qu'à ce moment. Je tourne légèrement à gauche, pour prendre le virage quand un camion surgit juste devant moi, je freine, mais c'est trop tard. Le camion percute le côté passager de la voiture, envoyant mon pick-up contre une balustrade protégeant les voitures d'une chute de plusieurs mètres. La rambarde, pas assez résistante, s'écroule et ma voiture s'écrase sur le sol. Les tonneaux s'enchainent et Marvin hurle. Alors que ma tête percute le volant, les yeux de mon frère s'incrustent dans mon esprit, comme une image impossible à effacer.

2011. Le réveil, c'est toujours douloureux. Surtout quand tu viens d'avoir un accident de voiture et que ta tête s'est fracassée contre le volant. J'ai l'impression d'avoir un mal de crane énorme, je sens quelque chose dans mon bras, sans doute une aiguille pour permettre à la perfusion de me nourrir. Je ne sais même pas depuis combien de temps je suis là, allongé sur ce lit d’hôpital. J'entends quelqu'un renifler à côté de moi et je tourne doucement la tête pour m’apercevoir que Sarah est assise non loin de moi, sur une chaise. Je sais que c'est adorable de sa part mais j'ai pas envie de la voir. Elle m'a quitté, si elle vient me voir juste parce que j'ai failli mourir, elle peut repartir comme elle est venue, je n'ai pas envie de la voir près de moi, surtout dans ces conditions. La porte s'ouvre alors et je ferme les yeux, faisant semblant de dormir. Une infirmière précise à Sarah qu'elle doit partir parce que l'heure des visites est terminée. Mon ancienne petite-amie s'approche de moi, pose ses lèvres sur mon front et s'en va tandis qu'elle reforme doucement la porte derrière elle. Je me replonge dans un sommeil bienfaiteur, sans savoir où je suis, quel jour on est et qui vient me voir quand je suis inconscient. Le lendemain, c'est ma mère qui est là. Elle me parle, mais comme elle pleure en même temps je ne comprends rien. J'ouvre les yeux, vrillant mes yeux dans les siens. Comment va-t'il ? Je parle de Marvin, bien sur. Je ne sais rien, je ne sais même pas si lui aussi se trouve dans un lit d’hôpital. Ma mère bouge la tête de droite à gauche, luttant contre l'envie de crier. Il est... Il est mort. Je suis partagé entre la tristesse et... la joie. Je sais que c'est mal et que je suis un enfoiré mais pour une fois, ma mère est là et elle s'occupe de moi. Elle ne parle pas de son fils parfait et elle ne bosse pas dans son stupide atelier de créatrice de mode. Non, aujourd'hui, elle est là pour moi et seulement pour moi. Mon père entre ensuite dans la pièce et de suite, ma mère s'arrête de pleurer. Elle se lève et caresse furtivement l'épaule de mon père avant de quitter ma chambre. Papa s'installe sur la chaise présente non loin de moi, fuyant mon regard. Tu peux rêver pour avoir une nouvelle voiture. Je t'interdis de conduire une voiture et surtout, je t'interdis d'approcher ta mère si tu es un jour au volant. J'ai honte de toi Flynn, tellement honte. Pas étonnant avec les gens comme... toi. Quel connard. Je viens d'avoir un accident, j'ai tué mon frère à cause d'un stupide accident et lui il m'engueule ? Sérieusement ? J'ai tellement envie de me lever pour lui coller un pain dans la gueule. J'ai envie de l'étriper, de lui montrer qu'il n'est qu'un con qui ne comprend rien à rien. Je me lève difficilement, cherchant son regard qui me fuit. Va te faire foutre. Je te déteste. Tu es juste déçu parce que ce n'est pas lui qui est à ma place. Le fils parfait est mort et il te reste celui que tu hais le plus. Comment tu vas réussir à vivre avec ça ? Il se jette sur moi, entourant mon cou avec ses mains rugueuses. Il me regarde dans les yeux, une haine intense se lisant dans son regard. Je vais crever dans ce lit d’hôpital, mais au moins j'ai l'esprit léger. Tandis que l'air commence vraiment à me manquer, la porte s'ouvre à la volée et révèle ma mère, plus alarmée que jamais. Lâche-le Stuart, lâche-le. Ce n'est pas de sa faute. Si elle est trop faible pour lui faire entendre raison, l'éclat aveuglant qui s’échappe de moi le force à me lâcher. Je respire à nouveau alors que des étoiles danse devant mes yeux, signe que je manque d'air. Mon père est fou. Je vais le tuer un jour. Avant qu'il ne me tue. Je suis resté trois jours de plus dans cet hôpital et maintenant, les choses sont bien différentes. Mon père ne m'adresse plus la parole et dès que ma mère me regarde, des larmes s'échappent de ses beaux yeux bleus. Ils ne sont pas heureux de me voir en vie et je sais qu'au fond d'eux ils préféreraient le retour de Marvin. Ils seraient même prêt à m'échanger contre lui, si c'était possible. Suite à mon accident, mon pouvoir déconne parfois mais je commence doucement à reprendre le contrôle.

2012. Mon père n'arrête pas de me poser des questions sur mon petit problème comme il adore le surnommer. Ma mutation, pour lui, ce n'est qu'un tout petit problème qu'il peut balayer quand bon lui semble. Je me souviens de ce que m'a raconté un type du nom de Xavier à propos de la mutation, que bien souvent elle est présente à cause du père. Pour une fois que mon père m'accorde un truc que j'aime et qui me plait, c'est une nouvelle. Papa et maman ne parlent jamais de ma mutation, c'est un sujet tabou et je n'ai pas le droit d'en parler. Vous savez quoi ? Ces racistes préfèrent encore me voir coucher avec un mec plutôt que d'être un mutant. Je n'ai pas choisi de posséder un pouvoir. Ils craignent qu'un jour il devienne incontrôlable et qu'il tue quelqu'un près de moi. Après Xavier, c'est un autre mutant qui m'a contacté. Magnéto. Un type qui contrôle le métal. Il m'a conseillé d'attendre et de partir de chez moi quand ma vie ressemblera à un enfer. Magnéto, c'est un peu le profiteur des âmes damnées, le type que tu es bien content de croiser quand tu as des soucis, mais que tu as envie de quitter quand tout va mieux. Je me souviens de ma première rencontre avec lui, c'était il y a quelques semaines, peu de temps après la tentative de Xavier pour rejoindre son stupide institut. Je sais que Magnéto est le plus grand rival de Xavier. Il m'a rapidement mis en confiance. Il m'a expliqué le fonctionnement de sa Confrérie, ce qu'il attendait de moi et surtout, il m'a questionné sur mon pouvoir. Je lui ai expliqué que je l'utilisait régulièrement mais que mes parents flippaient et que le chauve m'avait conseillé de faire attention parce que mon don était véritablement dangereux. Magnéto n'était pas de cet avis et il m' raconté que Xavier répétait cela à tout le monde et qu'il bridait les pouvoirs de ses étudiants pour en faire des soldats obéissants. Selon lui, j'avais le droit d'utiliser mes pouvoirs quand je le voulais et que ceux qui n'étaient pas d'accord avec ma façon de penser n'étaient que des êtres inférieurs. J'ai de suite adoré ce type qui me considérait comme son égal et non pas comme un monstre. La voix de ma mère me sort de mes pensées. Flynn, rentre, j'ai à te parler. Qu'est ce qu'elle va inventer encore ? Doucement je me lève et je rentre dans la maison avec la tête baissée. Papa est là aussi, assis dans le canapé et il me regarde, le visage grave. Nous avons reçu la brochure du professeur Xavier. Il affirme qu'il peut t'aider avec tes... enfin tu sais. Je soupire, plongeant mes yeux dans ceux de celle qui est censée m'aimer quoi que je fasse et qui pourtant, trouve encore le moyen de me juger. Je ne veux pas aller dans cette école. Je veux vivre ma vie comme je l'entend pas comme tu veux qu'elle soit. Je suis plus ton petit garçon. J'ai 24 ans, je suis majeur. Elle commence alors à pleurer, me répétant que c'est pour mon bien et que mes pouvoirs ne sont pas une si bonne chose pour moi. Mes pouvoirs, c'est ce qu'il m'est arrivé de mieux depuis ma naissance. Mon père se lève, se rapprochant de moi avant de m'envoyer une gifle magistrale. Je le regarde, mes yeux vrillés sur les siens. Il me crache des mots au visage, des mots que j'accepte plutôt mal. Tais-toi. Ta mère et moi on ne veut plus de toi ici. Alors soit tu vas dans cette école de dégénérés soit tu dégages. Mon poing se serre et je sens mon pouvoir se déverser en moi. C'est plus fort que moi, je n'arrive pas à contrôler la puissance qui exige de sortir de mon corps. Je la laisse soudain exploser et je vois mon père percuter un mur, assommé par une onde lumineuse. Il s'écroule contre le sol alors qu'un filet de sang coule de sa bouche. Ma mère hurle et court dans sa direction, le téléphone à la main. Elle va sans doute appeler la police. Je monte rapidement dans ma chambre et je prépare mes bagages. Je hais cette maison, mes parents et ma vie merdique. Autant partir. Mes projets ? Rejoindre la Confrérie et vivre ma vie comme je l'entend. Plus jamais quelqu'un osera me dicter ma conduite. Plus jamais.



Dernière édition par Scott W. Dawkins le Mer 30 Avr - 22:57, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas

hello, my name is...
avatar

WANNA KNOW ALL OF ME ?
★ PSEUDOs : Steyda
★ MISSIONS ACCOMPLIES : 60
★ DISPONIBILITÉ RPs :
  • ✓ Disponible
★ AVATAR : Sebastian Stan
★ CRÉDITS : avengedinchains

★ NOM DE CODE : Winter Soldier
★ ÂGE DU PERSO : 97 ans mais son vieillissement cellulaire a été stabilisé dans la trentaine.
★ NATIONALITÉ : Légalement il n'existe plus mais à sa naissance il portait la nationalité Américaine.
★ ORIGINAIRE DE : Brooklyn qui a cependant bien changé depuis qu'il a joué dans ces rues.
★ LIEU D'HABITATION : Au cœur d'une base secrète où l'attend toujours patiemment sa stase.
★ MÉTIER PRATIQUÉ : Il n'a aucune fiche de paye à la fin du mois donc n'a guère de métier à proprement dit. Il sert cependant les desseins d'Hydra, c'est là son unique but lorsqu'il est éveillé.
★ ARMES DU PERSO : Son bras cybernétique est une arme à lui seul mais il est souvent équipé de ce qui peut se faire de plus mortel en matière d'armes à feu ou blanche. COP 357 Derringer, Intratec TEC-38 (jambe droite), Intratec TEC-38 (jambe gauche), Vz. 61 Skorpion (dos)
★ POUVOIRS : N'a pas de pouvoirs à proprement parlé, ses conditions physiques sont cependant bien au-dessus de la norme.
★ AMOUREUSEMENT : Le concept de l'amour n'est plus compris par son esprit, c'est donc le néant de ce côté ci.

MessageSujet: Re: Il y a ton sourire qui s'élève. Mer 30 Avr - 20:53

Welcome Mister ^^

Et bonne chance pour cette fiche ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

hello, my name is...
Invité
Invité

WANNA KNOW ALL OF ME ?

MessageSujet: Re: Il y a ton sourire qui s'élève. Mer 30 Avr - 20:56

Bienvenue parmi nouuuus  Yaaay En espérant que tu te plaises dans ce forum :3

Si jamais tu as des questions, ou quoi que ce soit, n'hésite surtout pas à contacter le staff par le moyen que tu voudras O-O"

Courage et bonne continuation pour ta fiche  Hero 
Revenir en haut Aller en bas

hello, my name is...
Invité
Invité

WANNA KNOW ALL OF ME ?

MessageSujet: Re: Il y a ton sourire qui s'élève. Mer 30 Avr - 20:57

merci beaucoup  Héhé... <3 
Revenir en haut Aller en bas

hello, my name is...
avatar
THE GODDESS OF LOYALTY ♦ GALAXIE

WANNA KNOW ALL OF ME ?
★ PSEUDOs : Rosalie
★ MISSIONS ACCOMPLIES : 110
★ DISPONIBILITÉ RPs :
  • ✓ Disponible
★ AVATAR : Rachel Weisz
★ DC&TC : Nop pas pour le moment
★ CRÉDITS : Mozart & Tumblr

★ NOM DE CODE : Goddness of Loyautly
★ ÂGE DU PERSO : heu .. des millions d'années ?
★ NATIONALITÉ : Asgardienne ? si si tout en haut de vos tête la haut..
★ ORIGINAIRE DE : Asgard
★ LIEU D'HABITATION : Loin, très loin. Vous ne pouvez pas voir mon chez moi /o
★ MÉTIER PRATIQUÉ : Citoyenne d'Asgard, Potentiel déesse de la fidélité ..
★ POUVOIRS : Aspiration des maux ( Pouvoirs néanmoins dangereux pour l'utilisateur s'il s'avère utiliser sur de trop grandes souffrances ). Egalement les autres aptitudes propres aux Asgardiens
★ AMOUREUSEMENT : Je suis innocente à ces choses là =3 Quoique surement dévouée à un homme dont on le dit perdu.
★ O.SEXUELLE : Hétérosexuelle endurcie ..

MessageSujet: Re: Il y a ton sourire qui s'élève. Mer 30 Avr - 22:40

Bienvenuuue * roh les vilains envahissent le forum !! *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

hello, my name is...
Invité
Invité

WANNA KNOW ALL OF ME ?

MessageSujet: Re: Il y a ton sourire qui s'élève. Jeu 1 Mai - 6:26

Perry l'Ornithorynque !!!!! T'inquiète, il reviendra à la fin de cette sublime aventure Yaaay

En tout cas bienvenuuuuuuuuue et bon courage pour ta fiche o/

Tu sais où nous trouver en cas de besoin 8D
Revenir en haut Aller en bas

hello, my name is...
avatar
MAN IN A CAN ♦ AVENGER

WANNA KNOW ALL OF ME ?
★ PSEUDOs : Cookie Monster
★ MISSIONS ACCOMPLIES : 739
★ DISPONIBILITÉ RPs :
  • ✓ Disponible
★ AVATAR : Robert Downey Jr
★ CRÉDITS : Tumblr & Moi
The truth is... I am Iron Man !
★ NOM DE CODE : Iron Man
★ ÂGE DU PERSO : 42 ans
★ NATIONALITÉ : USA
★ ORIGINAIRE DE : Long Island, NY
★ LIEU D'HABITATION : Il possède plusieurs maisons. La principale est située à Malibu en Californie.
★ MÉTIER PRATIQUÉ : PDG de Stark Industries
★ ARMES DU PERSO : Armures diverses, toutes suréquippées par ses soins
★ AMOUREUSEMENT : PlayBoy notoire, tache de se tenir à carreau
★ O.SEXUELLE : Hétérosexuel pur

MessageSujet: Re: Il y a ton sourire qui s'élève. Jeu 1 Mai - 7:48

Bienvenue !
C'est déjà bien avancé mais bonne chance pour la fin de ta fiche ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marvelassemblerpg.forumactif.org/t78-tony-billionnaire-ma

hello, my name is...
avatar
THE GOD OF SARCASM ♦ INSTITUT

WANNA KNOW ALL OF ME ?
★ PSEUDOs : — Mister Burglar • Gin
★ MISSIONS ACCOMPLIES : 66
★ DISPONIBILITÉ RPs :
  • ✓ Disponible
★ AVATAR : Dylan O'Brien.
★ DC&TC : Le grand, le puissant et le shtarbé Loki Laufeyson, fondateur de ce forum ! Sinon, Aidan Nightingal & Jake Rosenbach.
★ CRÉDITS : tumblr & moi & bazzart.

★ NOM DE CODE : Son nom de code est Wave. Bon, on le charrie en l’appelant aussi Microwave... Et parfois, on dit Wavy.
★ ÂGE DU PERSO : Thomas possède dix neuf années derrière lui.
★ NATIONALITÉ : Américain et fier d'aimer Macfat. Il ne voudrait jamais échanger ces super hamburgers que vend sa nation d'amour !
★ ORIGINAIRE DE : New York, comme beaucoup de monde apparemment... Remarque bête, je sais.
★ LIEU D'HABITATION : Une maison tranquille, dans un quartier de New York. Il y vit avec son père.
★ MÉTIER PRATIQUÉ : Etudiant à l'Institut Xavier. Juste pour dire qu'en gros, bah... Il travaille pas encore !
★ ARMES DU PERSO : Son sarcasme ? Okay, j'arrête. Son pouvoir lui sert d'arme, tout bêtement.
★ POUVOIRS : Il est capable de manipuler les ondes : celles de la radio dites « ondes électromagnétiques » et celles mécanique, dans un seul domaine : le son. Ce pouvoir lui permet de capter toute fréquence qu’il souhaite lorsqu’il touche un talki walki, ou une télé... Avec de l’entrainement et beaucoup de patience ainsi que de persévérance, Tom serait alors capable de pouvoir élargir la palette d’ondes qu’il peut contrôler.
★ AMOUREUSEMENT : Célibataire endurcit depuis le temps. A son grand malheur d’ailleurs.
★ O.SEXUELLE : Il commence à avoir de sévères questions existentielles sur son orientation sexuelle et est légèrement perdu dans tout ce méli-mélo...

MessageSujet: Re: Il y a ton sourire qui s'élève. Jeu 1 Mai - 10:57

O-O" 

*était obligé de répondre sous Thomas au lieu de Loki, mais juste à titre informatif, je suis le grand manitou aux cornes qu'on appelle le mouflon. 8D*

Dereeeeeeeeeeeeeeeek ! Omg ! Me faudra OBLIGATOIREMENT un lien avec toi ! *pan*
Pardon *kofkof*  woooow ! 

Bienvenue par ici l'ami ; et bonne chance pour le reste de ta fiche -qui me semble déjà bien avancée dit-donc ô_o- ! Si tu as des questions, comme dit plus haut par mes acolytes, n'hésite pas !

_________________
SARCASM IS MY ONLY DEFENSE. +
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

hello, my name is...
Invité
Invité

WANNA KNOW ALL OF ME ?

MessageSujet: Re: Il y a ton sourire qui s'élève. Jeu 1 Mai - 16:11

Bienvenue parmi nous, une fiche déjà bien avancée mais bon courage tout de même, en espérant que tu te plaises ici Shire
Revenir en haut Aller en bas

hello, my name is...
avatar
LOVE IS FOR CHILDREN ♦ AVENGER

WANNA KNOW ALL OF ME ?
★ PSEUDOs : Juju
★ MISSIONS ACCOMPLIES : 104
★ DISPONIBILITÉ RPs :
  • ✓ Disponible
★ AVATAR : Scarlett Johannson
★ DC&TC : Aucun
★ CRÉDITS : A voir

★ NOM DE CODE : Black Widow
★ ÂGE DU PERSO : 71 ans
★ NATIONALITÉ : Russe
★ ORIGINAIRE DE : Moscou
★ LIEU D'HABITATION : New York
★ MÉTIER PRATIQUÉ : Espionne du SHIELD, membre Avengers
★ ARMES DU PERSO : Pistolets, armes de son équipement
★ POUVOIRS : Vieillissement ralenti
★ AMOUREUSEMENT : Troublée par Clint
★ O.SEXUELLE : Hétéro

MessageSujet: Re: Il y a ton sourire qui s'élève. Sam 10 Mai - 12:59

Bienvenue ! Bon courage pour ta fichette !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

hello, my name is...
avatar

WANNA KNOW ALL OF ME ?
★ PSEUDOs : — Mister Burglar • Gin
★ MISSIONS ACCOMPLIES : 273
★ DISPONIBILITÉ RPs :
  • ✓ Disponible
★ AVATAR : Evan Peters.
★ DC&TC : Thomas S. Black, a.k.a Sarcasm-Man. /pan/ & sinon, Aidan Nightingal & Jake Rosenbach.
★ CRÉDITS : tumblr & bazaart & moi.


MessageSujet: Re: Il y a ton sourire qui s'élève. Dim 11 Mai - 10:19

Bonjour, mister ; le temps est écoulé, des nouvelles ?

_________________
love you, i can.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

hello, my name is...
avatar

WANNA KNOW ALL OF ME ?
★ PSEUDOs : — Mister Burglar • Gin
★ MISSIONS ACCOMPLIES : 273
★ DISPONIBILITÉ RPs :
  • ✓ Disponible
★ AVATAR : Evan Peters.
★ DC&TC : Thomas S. Black, a.k.a Sarcasm-Man. /pan/ & sinon, Aidan Nightingal & Jake Rosenbach.
★ CRÉDITS : tumblr & bazaart & moi.


MessageSujet: Re: Il y a ton sourire qui s'élève. Jeu 15 Mai - 22:13

Les deux semaines ont été écoulées et malgré la semaine en plus que nous avons laissé, tu n'es pas revenu. Nous avons dû à contre cœur supprimer ton compte et mettre ta fiche en archives. Merci de ta compréhension.

_________________
love you, i can.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

hello, my name is...
Contenu sponsorisé

WANNA KNOW ALL OF ME ?

MessageSujet: Re: Il y a ton sourire qui s'élève.

Revenir en haut Aller en bas

Il y a ton sourire qui s'élève.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le sourire des marionnettes de Jean Dytar
» [Higgins Clark, Mary] L'ombre de ton sourire
» Léger sourire
» Merci pour ton sourire
» Triste sourire (pantoum)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avengers Ultimate Assemble :: ho hey, it's shawarma time ! :: Cemetery :: Divers-